Les extraits végétaux fermentés

 

Les extraits végétaux, dits « purins » sont utilisés traditionnellement depuis des siècles pour lutter contre les maladies des plantes. Une fermentation semblable à la vinification est à l'origine de ce produit précieux des jardiniers naturalistes. Ils agissent sur les plantes et sur le sol comme un cocktail de vitamines, renforçant vos cultures et les protégeant des maladies tout en préservant l'équilibre de la vie au jardin.

L'emploi des extraits végétaux s'inscrit dans une gestion respectueuse de la vie foisonnante qu'abrite la terre de votre de jardin, les haies et massifs de fleurs qui entourent votre potager. Les rôles que toutes ces petites bêtes jouent entre elles seront préservés et mis à contribution.

Une fabrication approximative donne souvent lieu à une substance mal odorante et d'efficacité aléatoire. En respectant quelques étapes importantes et avec un petit peu d'expérience, vous pouvez maîtriser facilement leur confection et profiter de leurs bienfaits, pour le plus grand bonheur de vos protégés (faune et flore), de vos enfants et de votre portefeuille.

Préparation:

  • Utiliser de l'eau de pluie à 15 - 25 °C, ou de l'eau de distribution non calcaire que vous avez laissé reposer durant 2 à 4 jours pour en supprimer le chlore.
  • Un récipient surdimensionné (15 litres pour 10 litres d'extrait).
  • Compter environ 0.8 à 1kg de plantes fraîches pour 10 litres d'eau.
  • Remplir le récipient de plantes fractionnées (à la cisaille par exemple), ajouter l'eau.
  • Couvrir le récipient d'un tissu et le placer à température ambiante à l'abri du soleil.
  • Brasser chaque jour à l'aide d'un bâton. Le but de cette manipulation est d'incorporer de l'air au liquide.
  • La fermentation commence lorsque, pendant le brassage, des bulles de gaz faisant penser à une effervescence remontent à la surface. Maintenez le brassage journalier jusqu'au moment ou vous n'observez plus de fermentation (5 à 30 jours).
  • Filtrez rapidement le produit avant qu'il n'entre en putréfaction. Vous pouvez utiliser une étamine ou un vieux tissu. La putréfaction de l'extrait le rend malodorant et moins efficace.
  • Arrosez le pied de vos plantes avec une dilution de 2 litres pour 8 litres d'eau, pour un effet stimulant.
  • Pulvérisez avec une dilution de 1litre pour 10 litres d'eau, pour un effet stimulant et en traitement préventif.
  • N'appliquez jamais sur des plantes qui ont soif ou en plein soleil, appliquez le matin ou le soir.
  • Vous pouvez stocker vos extraits bien filtrés, en cave, dans des récipients hermétiques. Si une fermentation redémarre, laissez le gaz s'échapper, refermez et utilisez-le en dilution un peu plus concentrée.

Astuces:

  • Pour réduire les odeurs de fermentation, ajoutez une poignée de sauge officinale, d'angélique ou de poudre de roche au 4 ème jour de fermentation.
  • Toute une série de plantes peuvent être fermentées pour des usages différents. La plus connue, l'ortie, a un effet stimulant et insecticide.
  • Des extraits végétaux, prêts à l'emploi sont disponibles en jardinerie.

 

Bibliographie: « Purin d'ortie et compagnie » B. Bertrand, J-P. Collaert, E. Petiot, Editions De Terran, 2007.