Savez-vous planter un arbre?

 

Le premier facteur déterminant la réussite d'une plantation est le choix de l'espèce et de la variété en fonction des caractéristiques de votre jardin. En effet, l'arbre que vous choisirez doit être adapté à la nature du sol, aux conditions climatiques, au régime hydrique local, à la situation... Une plante adaptée à son milieu se développe sainement et vigoureusement. Pour faire le bon choix, demandez conseil à un professionnel et faites une analyse de sol.

L'époque idéale de plantation est la période de repos de la végétation (octobre à février) à l'exclusion des épisodes de grand froid. Le sol doit être ressuyé. Les conditionnements en motte et en conteneur, ainsi que des conditions météorologiques favorables permettent de déborder de cette période moyennant un arrosage régulier.

Le trou de plantation doit être deux fois plus large et profond que la motte. Il faut vous assurer que le fond du trou est perméable. La terre de surface ne doit pas être mélangée avec la terre plus profonde, constituez deux tas distincts.

La meilleure fertilisation est celle qui est mise en œuvre sur base d'une analyse de terre. Le cas échéant, un apport de matière organique et d'engrais spécifique est un minimum à effectuer.

Il ne faut jamais enterrer le collet de la plante. Il s'agit de la limite entre les parties souterraines et aériennes de la plante. Repérez, donc, bien le collet avant plantation. S'il s'agit de racines nues, pralinez les racines dans un mélange de terre et d'eau.

Si les campagnols (rates) sont susceptibles d'attaquer votre plante, installez un treillis à fines mailles dans le trou de plantation ou mélangez du tourteau de ricin à la terre.

Arrosez abondamment dès que le trou est rempli de terre. Durant l'année qui suit la plantation, arrosez régulièrement, y compris en fin de dégel. Tuteurez l'arbre à l'aide de un ou trois tuteurs et de liens de fixation.

Il ne vous reste plus qu'à observer avec patience et bienveillance...

Références: http://www.adalia.be